CC-BY-SA 3.0

Shelby Merry – Oracle

Shelby Merry – Oracle

Aperçue pour la dernière fois en 2015, l’Américaine Shelby Merry nous livrait alors un EP plein de promesses. En 4 titres elle parvenait à montrer toute l’étendue de son talent, jouant de son goût pour les mélodies ciselées et de son sens de la composition pour nous embarquer sur des montagnes russes émotionnelles, à grand renforts d’arrangements cinématiques. On attend la suite avec impatience !

Source : shelbymerry.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.7/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Health&Beauty – It was almost certainly a small child

Health&Beauty – It was almost certainly a small child

Retour sur It was almost certainly a small child, le premier album de l’américain Healt and Beauty. Habitué à un registre plutôt folk, la musique de Health and Beauty sur cet opus était nettement plus rock que par la suite, avec des guitares électriques omniprésentes à la fois lyriques et offensives et quelques morceaux d’anthologie (Loosey goosey ou Fuck w the wasp (& get the stinger) par exemple).

Source : healthandbeauty.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.5/5 (2 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Burning House – II

Burning House – II

Dans la plus pure tradition shoegaze, le trio anglais Burning House a composé quelques titres qui sonnent comme de véritables classiques du genre. C’est le cas avec ce Ver vowel no. (tout comme Mirror song sur leur disque éponyme) issu de leur deuxième EP logiquement baptisé II. Pour les nostalgiques de la grande époque noisy pop des années 90 et de My Bloody Valentine !

Source : archive.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Captive Portal – What is ?

Captive Portal – What is ?

Retour de l’Américain Captive Portal chez le netlabel bulgare Mahorka dans un tout autre registre que son précédent album chez La Bèl. What is ? c’est une immersion complète dans l’ambient music avec des instrumentaux composés à la guitare et sans synthés aussi incroyable que cela puisse paraître à l’écoute ! Un album magnétique…

Source : mahorka.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Bass Culture Players – Sin papeles

Bass Culture Players – Sin papeles

Dirigé par le producteur Puppa Shan et installé à Madrid, Bass Culture Players est un projet de musique roots. Explorant différents styles de musiques développées en Jamaïque dans les années 70, il nous propose avec ce titre un chant de solidarité aux migrants « Sin papeles », porté par la voix de Diemuba Cissé sur des paroles de Musta Fall et Mamadou Dia. Un bel hommage !

Source : basscultureplayers.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.4/5 (5 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Max Livio – Reggae One Shot vol. 1

Max Livio – Reggae One Shot vol. 1

Le français Max Livio a fait ses armes musicales et d’écriture dans le hip-hop des années 90. C’est en 2007 qu’il intègre le groupe Colombus Dub Band, et qu’il tombe amoureux de la scène et du reggae. En 2010, il réalise un projet solo intitulé Mon Manifeste et Sur les bancs de l’école, qui sort en 2012 et lui fait rencontrer le public. Il sort cette année une compilation particulièrement réussie de reggae nu roots, hip hop et world. Plein d’artistes y participent, et les vibes qui s’en dégagent sont très positives. A l’image de cette Traversée : prenons le large avec Reggae One shot vol. 1.

Source : maxlivio.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.5/5 (6 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Captive Portal – Music Is Telephone

Captive Portal – Music Is Telephone

Captive Portal est un projet musical porté par Zach Bridier, un compositeur prolifique. C’est un EP de cinq titres dans un genre électroacoustique qu’il nous propose. Les cinq morceaux sont très épurés, joués par une guitare rythmique où s’introduit une guitare solo apportant une ligne mélodique bien démarquée. L’ensemble de ces compositions est accompagné de percussions donnant un album plein de fraîcheur.

Source : labelnetlabel.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.3/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Tracing Arcs – Waste not, Want not

Tracing Arcs – Waste not, Want not

Sorti en 2014, Wasteland de Tracing Arcs offrait une belle page de trip hop. Waste not, Want not en est la version remixée par le groupe lui même. Organiques, chaleureux, avec des basses colossales, les titres trouvent un nouveau souffle et rappellent plus que jamais les œuvres solo de Nicolette, la chanteuse des premiers Massive Attack.

Source : archive.org
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.6/5 (8 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

SEC – Que chaque jour soit dimanche

SEC – Que chaque jour soit dimanche

SEC est un duo toulousain basse batterie foufou, plein d’idées et de bonne humeur…  dont le projet du moment (non enregistré mais visible ici et détaillé ) est L’Emeute Philharmonique de SEC (ou EPS), constitué du duo + une chorale + un brass band, où chacun peut participer pour une grand messe foutraque avec le public. « SEC crame les deux bouts de la chandelle » et ça donne envie de tout brûler avec eux…  !

Source : seclerock.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.2/5 (6 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Tintamare – Théorème du nombre critique

Tintamare – Théorème du nombre critique

Tintamare est un orchestre expérimental, un collectif d’une dizaine de musiciens de Montréal qui délivre une musique pleine de fanfare rock, de post-punk folk et de paroles contestataires. Depuis 2010, Tintamare écume le Canada et le Québec avec des spectacles endiablés. C’est en 2016 qu’ils enregistrent leur deuxième album intitulé Théorème du nombre critique  et « situé à la frontière entre la sociocritique stratifiée, les arrangements retentissants et la jungle musicale ». De l’énergie et énormément de talent !

Source : tintamare.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.3/5 (4 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest