Duo guitare-batterie, garçon-fille, Le Mans-Göttingen, dur-doux. Guns’n’ro… Gänseblümchen pardon, s’inscrit dans la tradition emocore tendance screamo qui a bercé l’adolescence de ses membres, on pense notamment à Portraits of Past ou Amanda Woodward, et c’est assez cathartique !
Et vu que c’est un split, on peut aussi écouter avec plaisir les 2 morceaux post punk mélodiques du trio féminin allemand Analog Ruins.

Source : guns-n-gaensebluemchen.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 2.0/5 (1 vote au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest