Enregistrements assez bruts et naturels, guitares acoustiques un peu piquantes, parties de batterie très organiques et un joli vibrato dans une voix dont le timbre ne laisse pas insensible…  A l’image de la pochette de ce Owl Faces, les chansons de Minda Lacy nous plongent dans une ambiance très sixties, nous servant au passage des mélodies bien accrocheuses. Sorti en octobre 2015 sur le netlabel californien Outfield Records, le premier album de la jeune Américaine a encore sans nul doute une belle vie devant lui…

Source : outfieldrecords.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.0/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest