Groupe originaire d’Orléans et musicalement très proche du groupe poitevin Microfilm, notamment par l’utilisation de samples de films, Have The Moskovik est l’auteur de 2 remarquables albums. Après Une simple théorie des glaces en terrasse avec les excellents titres L’absence de bruit et Le sommeil du condor, le groupe est revenu en 2013 sur le netlabel Strandflat avec ce Là où les idées vertes incolores dorment furieusement, toujours dans une veine post rock avec des instrumentaux vifs et tourbillonnants, habillés de samples et de violon.

Source : strandflat.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 4.3/5 (6 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest