Non ne fuyez pas, la musique de cet extraterrestre belge est certes aussi improbable que son nom, celui de l’album et sa pochette psychédélique, mais mérite vraiment que l’on y prête une oreille. De petites pépites lo-fi aux allures de vieux tubes pop (flavor, porcelain flu) ou de mélodies folk sur des airs de chien battu (the doll, amnesia, who watches the watchmen).

Source : vulpianorecords.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.0/5 (3 votes au total)
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest