Trans Alp, c’est Sebastian Drichtel, musicien passionné de musique électronique, concrète. Il revisite Erik Satie tout en préservant le travail, la partition d’origine. A l’écoute, on retrouve, apprécie tout ce que « Les Gnossiennes » de Satie ont de mélancolique, de nostalgique… Beau compromis entre le classique et l’expérimentation musicale electro.

Source : camomille.bandcamp.com
VN:F [1.9.22_1171]
Note : 3.5/5 (11 votes au total)
Trans Alp - Après quatre pièces d'Erik Satie, 3.5 out of 5 based on 11 ratings
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest