Sunday 05 Apr 2020

Bilan 2019 de la ZIcotek de Carnac : prêt d’instruments de musique en médiathèque


Prêt d’instruments en médiathèque

Par Mélanie Foucré, responsable Image et Son Espace Culturel Terraqué à Carnac.

Rappels de certains chiffres pour décrire la médiathèque de Carnac

Population ville de Carnac : 4 356 habitants (pop. DGF : 10 395).

Nombre d’abonnés actifs : 2 766

Nombre d’abonnés actifs adultes : 2047

Nombre d’abonnés actifs jeunes : 719

Nombre de documents : 23 225

Nombre d’emprunts annuels : 77 355

Nombre d’écoles : 2 (maternelle/primaire dans le public et dans le privé)

Nombre de collèges : 2 (idem écoles)

Association musicale : 1 (156 élèves en 2018/2019 pour 8 professeurs). Cours dispensés : éveil musical, piano, batterie, guitare classique et électrique, saxophone, violon, accordéon. Également des cours donnés par le Bagad de Carnac.

Rappel descriptif de la malle ZIcotek mise en  place par la Médiathèque  Départementale du Morbihan au printemps 2019

Le Département, via la médiathèque départementale, travaille à l’enrichissement des activités menées en médiathèque afin d’assurer la diversification de leurs offres auprès des publics, notamment en matière artistique. L’année 2019 voit l’arrivée d’un projet innovant qui va permettre à l’usager des médiathèques d’emprunter des instruments de musique aussi aisément qu’un livre, un CD ou un film. Cette initiative prend la forme de deux malles constituées chacune de neuf  instruments de musique à destination du public des médiathèques du Morbihan.

Les malles contiennent les instruments suivants : guitare  classique adulte, guitare classique enfant, guitare électrique adulte, guitare électrique enfant, guitare basse, ukulélé, cajon, claviers et accordéon diatonique.

Des méthodes d’apprentissage et partitions complètent la malle.

Ce service déjà mis en place dans plusieurs villes (Angers, Cherbourg, Toulouse) s’adresse à un public varié qui cherche à découvrir, à reprendre  une pratique  instrumentale  ou à expérimenter un nouvel instrument. Acheter un instrument est un investissement, emprunter avant d’acheter  est  une façon de tester l’instrument ou sa motivation. Une première étape  avant la pratique régulière avec un enseignant, une école de musique, un conservatoire.

Dans une période où l’on observe une demande de partage,  d’expérience sensorielle, d’échanges de savoirs, ce service est aussi une proposition qui va dans ce sens, notamment par les rencontres qu’il peut susciter.

La musique est l’activité culturelle favorite des Français. D’autre part, 1 Français sur 10 déclare jouer d’un instrument souvent ou de temps en temps, dont ¼ des 18-24 ans (source sondage IFOP 02/2017).

« Amateur » vient du latin « amatore », celui qui aime. Les médiathèques sont des lieux de rencontre de ceux qui aiment les livres, la musique ou les films. C’est le lieu le plus emblématique, le plus implanté aussi dédié à la culture… Sans pratique amateur, point d’artistes et sans artistes point de collection dans les médiathèques. Soutenir la pratique amateur, c’est fournir les collections de demain !

Les objectifs poursuivis :

  • Diversifier les publics des médiathèques par des actions et animations innovantes ;
  • Encourager le principe de prêt d’instruments de musique ;
  • Promouvoir la pratique amateur ;
  • Favoriser la rencontre de musiciens ;
  • Elargir l’offre culturelle des médiathèques en accueillant les différents artistes du territoire.

Le prêt de la malle d’instruments est prévu pour une période de trois mois. Puisque nous étions les premiers à Carnac à s’être positionné pour l’emprunt de  cette malle, et qu’aucune médiathèque ne l’attendait après, nous avons pu la conserver 6 mois. Une deuxième malle est arrivée courant de l’été à la Médiathèque Départementale, et sera empruntée par Quiberon  au mois de Septembre. A la différence de celle qui est à Carnac, elle ne contient pas deux claviers, mais un clavier et un accordéon diatonique.

Chaque instrument est prêté avec accessoires (amplis, accordeurs, médiators, stands, housses, sangles, méthodes d’apprentissage avec CD).

Réception de la malle

A la réception de la malle (signature de la convention + attestation d’assurance), il a fallu pointer tous les accessoires et les identifier avec le logo ZIcotek afin que les usagers ne les confondent pas avec  leur propre matériel. La charte de prêt a  été  complètement revisitée : elle permet de préciser le coût des instruments et de leurs accessoires pour les usagers au moment de l’emprunt ; elle permet de pointer la totalité du matériel fourni ; le code barre du document est scanné sur cette charte afin de simplifier l’emprunt  sur  la banque d’accueil. La charte est devenue une charte individuelle par instrument (voir copie à  la suite de la conclusion).

La totalité des instruments a été présentée à l’équipe pour que chacune  puisse en réaliser les prêts.

Pour simplifier les emprunts, respecter l’objectif de découverte et approfondissement de la pratique d’un instrument, pouvoir en faire bénéficier un maximum d’abonnés, nous avons fait le choix d’appliquer la même durée de prêt que les autres documents de la médiathèque : 3 semaines.

Nous avons choisi, comme l’emprunt des liseuses auparavant, de pointer tout le matériel à l’emprunt, ainsi que de le mettre en état de marche en étant accompagné par l’emprunteur, pour qu’il n’y ait pas de contestations en cas de problème au retour.

Un classeur se trouve à  l’accueil  contenant  toutes les chartes de  prêt  (vierges,  en  cours, complètes).

Nous avons également choisi de ne pas laisser les instruments dans la médiathèque en attendant qu’ils soient empruntés. Bien que moins visibles, nous avons jugé plus prudent de les mettre dans nos bureaux (prévoir de la place pour les stocker), car pendant la période estivale, la fréquentation de la médiathèque est particulièrement importante. De plus, l’espace musique, où il aurait été  légitime de les installer, est éloigné des postes d’accueil, et il aurait été impossible de garder un œil dessus (il n’y a qu’une banque d’accueil à l’entrée de la médiathèque pour 700 m² de surface d’accueil public). Un classeur de présentation, ainsi qu’une affiche reste en permanence à l’accueil pour rendre ce nouveau type d’emprunt « visible ».

Nous avons proposé, bien en amont de la réception  de  la malle ZIcotek (en Mars pour les mois de Mai ou Juin), un partenariat avec l’association l’Atelier Musical qui donne des cours de musique dans le même bâtiment de la médiathèque. L’idée était de proposer un ou plusieurs rendez-vous pour se faire rencontrer les musiciens ou futurs musiciens amateurs avec les professeurs de l’Atelier Musical. Cela permettait d’animer de façon sonore la proposition d’emprunts d’instruments de musique dans la médiathèque et d’informer le public sur les possibilités de prendre des cours à Carnac. La date la plus pertinente pour cette rencontre était le jour du lancement du prêt  d’instrument. Bien qu’ayant  pris contact avec le bureau de l’association en avance, cela n’a pas été possible. Pour les dates ultérieures proposées, on ne pouvait pas garantir la disponibilité de tel ou tel instrument de la ZIcotek pour réaliser une démonstration, ce qui ne correspondait pas aux attentes des professeurs.

Lancement

Le lancement des emprunts s’est fait le samedi 25 Mai 2019, entre 11h et 12h. Il n’y a pas eu foule à l’ouverture de la médiathèque à 10h et ce jusque vers 11h30. Les instruments ont été installés au centre de la médiathèque, parmi les bacs BD. Il n’y a que la guitare folk enfant qui a été emprunté le matin.

Etant donné que les instruments étaient en « sécurité », bien qu’éloignés de l’accueil, nous avons choisi de les laisser en libre accès dans la médiathèque pour la journée. Ce qui a été très payant car le Ukulélé, le cajon et la guitare électrique enfant ont été empruntés par des abonnés venus  pour prendre  d’autres  types  documents.  Un des claviers avait été réservé  la veille par une abonnée : un de ses enfants prend des cours de piano et elle voulait savoir si elle achetait un piano ou un clavier pour répéter à la maison. La ZIcotek trouve tout son sens dans ce type de démarche. A la fin de la journée, 5 instruments sur 9 étaient empruntés : l’Ukulélé, la guitare électrique enfant, la guitare classique enfant, un clavier et le cajon.

Finalement, le rendez-vous avec l’Atelier Musical s’est concrétisé le samedi 29 Juin entre 11h et 12h. Les professeurs et le président de l’association sont venus avec leurs instruments (guitares, clavier). Ils étaient trois, dont deux professeurs (guitare et piano). Ils ont joués de la guitare folk, électrique, la guitare basse et l’ukulélé (ces deux derniers instruments venaient de la malle ZIcotek), du clavier. Il y a eu 7 personnes à venir les voir, dont 5 enfants et 2 adultes. Il n’y a pas eu d’emprunts ni de réservation d’instruments, juste une demande d’informations sur la guitare électrique.

Incidents

  • Retour fin juillet de guitare classique enfant : une corde a été changé  par l’emprunteur (étonnant car la guitare est neuve…) et il y a un choc sur la tranche en bas de l’instrument.
  • Retour fin août de la guitare classique adulte : une rayure à l’arrière  de l’instrument qui n’a entamé ni le vernis, ni le bois.
  • Cache sur haut du stand de la guitare classique adulte a cassé lors d’une manipulation du personnel.
  • La check-list plastifiée du clavier 2 a été égarée par le dernier emprunteur.

Bilans mensuels

Le 25 Juin, après un mois de mise en service :

(en jaune, les instruments plébiscités)

Le 27 Juillet, après deux mois de mise en service :

Le 27 Août, après trois mois de mise en service :

Le 25 Septembre, après quatre mois de mise en service :

Le 29 Octobre, après cinq mois de mise en service :

Le 22 Novembre, après six mois de mise en service et fin des emprunts :

Statistiques des emprunteurs par instrument

Conclusion

Un  nouveau  service aux usagers plus que positif : le prêt d’instruments en médiathèque a été plébiscité à Carnac ! Un engouement partagé par tous : musiciens et non-musiciens! Au-delà de répondre à un besoin de nos abonnés (et non-abonnés d’ailleurs car, pendant l’été, nous avons constaté quelques inscriptions faites juste pour l’emprunt d’instrument), c’est l’image de la médiathèque en tant qu’institution, mais aussi de celle de la commune, qui est valorisée, modernisée, vue comme novatrice. Nous avons, bien entendu, rappelé que c’était le Morbihan, via sa Médiathèque Départementale, qui avait investi et lancé ce nouveau projet, dont toutes les médiathèques du département pourront bénéficier.

Malheureusement, le partenariat avec l’Atelier Musical a été difficile à mettre en place faute de planning concordant.

Mis à part lors du dernier mois, où nous avons arrêté de prendre des réservations, à part la basse et le cajon, les instruments étaient continuellement en réservation  ou empruntés. Il y a eu plusieurs demandes des  abonnés pour un renouvellement de l’opération. Deux réservations d’instruments n’ont pas pu être honorées, faute de temps. Ce qui démontre qu’il y a une réelle demande et attente du public pour ce type de collection au sein d’une médiathèque ! Nous avons également refusé  de  prendre des réservations pour des abonnés qui partaient après la saison estivale : sur les mois de juillet/août, la demande a été très forte !

Il y a eu 65 emprunts d’instruments en 6 mois ! Ils ont contentés quelques abonnés en résidence secondaire sur la commune, mais essentiellement des Carnacois : c’est un service qui convient donc à un public tant d’une commune moyenne (rappel Carnac population DGF  10 395) qu’urbain  (Rennais, Nantais, région parisienne en majorité dans nos abonnés hors territoire). Si à la fin de l’été les femmes étaient majoritaires dans les emprunteurs, la tendance s’est rééquilibrée les trois derniers mois (31  hommes et 34 femmes). En revanche, il est clair que le public conquis était jeune, familial (43 enfants contre 29 emprunts adultes). Quelques remarques  pour les adultes lors des retours : clavier = emprunter pour pratiquer l’été ; guitare = reprise après des dizaines d’années de tentative ; cajon, clavier et basse = pour enregistrement amateur ; clavier = une mère et sa fille s’y sont mises ensemble. On peut noter plus d’emprunteurs que d’emprunts dans le tableau, car, parfois, les instruments étaient pratiqués par les enfants et leurs parents.

Les instruments remportant le plus de succès sont quasi à  égalité : l’Ukulélé,  le clavier, la guitare classique adulte et la guitare électrique adulte ! Et les incidents en 6 mois et 65 prêts sont vraiment minimes: une corde changée par l’emprunteur, une rayure sur une guitare, un morceau de plastique d’un stand cassé.

Pour conclure, les 2 500€ investi par le département du Morbihan pour un lot de 9 instruments de musique en valent vraiment la peine, que ce soit  pour le  public  ou  pour la médiathèque qui l’emprunte ! Le temps passé par le personnel pour gérer ce type de prêts (préparation, prêts et retours, bilan et nettoyage) n’est pas vain car le public répond présent et serait ravi de pouvoir continuer à bénéficier de ce nouveau service !

Projet de partenariat MDM + Conservatoire + Spectacle Vivant et Arts Visuels (département) = travailler ensemble à enrichir l’offre ZIcotek.

La matinée du 22 Novembre à la MDM était l’occasion pour Carnac de faire un retour d’expérience auprès de la MDM, du Conservatoire de Vannes-Sarzeau et l’organisme départemental Spectacle Vivant et Arts Visuels. Cela a permis notamment de lever des craintes et des appréhensions quant aux profs de musique pour participer à ce projet.

Il y a été proposé une journée de travail (le 30 Avril 2020), pour créer ensemble des outils qui permettraient d’enrichir l’offre de prêts d’instruments. En ce sens, nous allons proposer aux usagers emprunteurs de la ZIcotek de bien vouloir répondre à un questionnaire afin d’affiner  les propositions de partenariats  qui  peuvent se créer en fonction de leurs remarques et de leurs attentes (création de tutoriels de professeurs de  musique du Conservatoire disponibles via le portail des médiathèques pour les emprunteurs ; mise à disposition d’un prof de musique pendant une heure par semaine dans une médiathèque…).

Carnac aurait sa place au cœur de cette réflexion départementale afin d’apporter son expertise du terrain. La MDM nous contactera début 2020 lors de la mise en place de cette journée de travail.

Laisser un commentaire

Propulsé par WordPress